Aller au restaurant, c’est sortir de sa routine. Découvrir, partager, apprendre, déguster, rigoler. On y va pour manger, mais surtout pour l’expérience. L’expérience, c’est un menu attractif, une  atmosphère particulière, une belle décoration. Mais avant tout, l’expérience se construit grâce à un bon service. Malheureusement, un grand nombre de restaurateurs oublient les priorités. Derrière le comptoir, ils se détachent de la réalité et oublient le point de vue client. Récemment, un établissement des Eaux-Vives annonçait sur les réseaux sociaux qu’il ouvrait ses portes. Quelques jours plus tard, je passe devant ce restaurant et curieux, je pousse la porte d’entrée. Ne voyant personne venir à moi, j’avance de quelques pas. Toujours personne, je regarde à droite, à gauche. Des serveurs discutent et marchent rapidement, alors qu’il y a très peu de clients. J’attends. Toujours seul, j’attrape un menu disposé sur une belle table nappée. Un serveur passe à côté de moi, m’ignorant. Je lis la carte. Quelques secondes plus tard, je me dis que quelqu’un finira bien par venir m’accueillir. Mais non. Je reprends donc le temps de lire la carte, pour prendre mon temps en espérant que quelqu’un arrive. Un serveur repasse derrière moi. Cinq minutes, plus tard, je suis dehors, déçu et frustré car je me réjouissais de découvrir cette nouvelle maison. Pourtant au bout de 30 secondes, j’aurai déjà pu savoir.

Le service, c’est la première et dernière étape du cycle client. On ouvre un restaurant pour faire plaisir à ses clients.

Et vous, une expérience à partager?

Arthur

Lire la suite